Marie José GRIHOM

MJG

. BIOGRAPHIE

Psychologue clinicienne, Psychanalyste, psychanalyste familiale.

Professeur

Responsable du Parcours « Criminologie-Victimologie » du M2 PCC

Co-responsable de la Mention Psychologie du master

Membre du Séminaire Interuniversitaire Européen d’Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse

Présidente de l’association de psychanalyse TRAIT pour TRAIT, Bordeaux

Diplômes :

– 2013 –  Habilitation à Diriger des recherches, soutenue  à l’Université de Poitiers.

Titre : De la subjectivation des liens aux solutions subjectives. Subjectivation, lien et acte

2002 –  Thèse de doctorat, spécialité psychologie, soutenue le 5 décembre 2002 à Bordeaux, à l’Université Victor Segalen, Bordeaux 2. Titre: Elaboration subjective des liens de parenté chez l’enfant. Approches développementale et clinique.

– 1995 –  Diplôme d’Etudes Approfondies de Psychopathologie, Université de Toulouse le Mirail, U. F. R. de Psychologie.

– 1994 –  Diplôme d’Etat de Psychologie Scolaire, I. U. F. M., Université de Bordeaux 2

– 1992 – Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées de Psychologie Clinique et Pathologique, Université de Bordeaux 2.

        ———————————-

Activité clinique :

2001 – 2016: Psychothérapie et psychanalyse

2001-2011 : Psychothérapie familiale psychanalytique donnant lieu à des travaux de recherche.

1997-2008 : Psychothérapie d’enfants et d’adolescents dans le cadre d’un C.M.P.P.

1992-2006: Pratique clinique auprès d’enfants et d’adolescents.

1992-1994 : Pratique du psychodrame avec des adolescents, pratique institutionnelle (enfants, adolescents).

1994-1998, 2000-2001: Pratique de psychologue scolaire en Gironde

Activités d’enseignement

Depuis Septembre 2008 : Maître de conférences en psychopathologie clinique à l’Université de Poitiers. Enseignements aux niveaux LMD.

2008-2011 : Actions de formation et de formation recherche auprès de magistrats en Formation continue, Ecole nationale de la Magistrature

De juin 2006 à août 2008: Maître de conférences en psychologie à l’Ecole Nationale de la Magistrature, responsable de la formation pédagogique en psychologie et psychopathologie des magistrats en formation initiale et continue, dans le cadre de la convention avec le département de psychologie de Bordeaux 2, détachée de l’Education nationale

 1998-2000 ; 2002-2003 : A.T.E.R à l’Université Victor Segalen, Bordeaux 2

1994 à 2008  : chargée de cours à l’Université Victor Segalen, Bordeaux 2, tous niveaux, CM et TD, encadrement de nombreux travaux d’étude et de recherches, de séminaires, responsabilités pédagogiques, enseignement en psychologie scolaire.

· RECHERCHE

Thème de recherche : Subjectivation, lien et acte.

  • Clinique du sujet en lien : filiation, parentalité, position subjective, génogramme
  • Subjectivation troublée, lien et solutions subjectives : transgression, acte, affect, jugement, filiation psychique

Synthèse des contrats et des travaux de recherche menés depuis 2009

 Axe 1 : violences, délinquance et justice

Intime conviction : 1er contrat : PEPS CNRS, co-responsable.

 2ème contrat : contrat Mission Droit et Justice, 2013-2015, L’intime conviction : incidences sur le jugement des jurés et magistrats
Régulations sociocognitives et implications subjectives, mis en ligne sur le site de la Mission. Responsables Catherine Esnard (psychologie scociale), M-J Grihom (psychologie clinique), Laurence Leturmy (droit pénal). Rapport scientifique consultable sur le site de la Mission.

  1. Psychopathologie des violences envers soi adolescence et lien familial et social. Recherche financée ACI de l’Université et Région (2010-2012). 2ème recherche en cours. Violences envers soi, ruralité et lien scolaire (co-responsable, en recherche de financement).
  2. Violences sexuelles pédophiles adulte (recherche CRIAVS- URC-Inserm, associée). Violences

sexuelles adolescents. Évaluation du soin enjoint. 1 thèse soutenue en déc. 2014.

  1. Femmes victimes et position subjective, lien auteur-victime (contrat PRES, membre). 1 direction de thèse en rapport
  2. Le corps défaillant, histoire et actualité (contrat pluri-disciplinaire PRES, co-responsable avec F. Chauvaud, 2015-2017). Une direction de thèse (2015) en rapport
  3. Corps maltraité et enfance (recherche financement MSHS, co-responsable, 2016)
  4. PROGRAMME CPER ET FEDER (2015-2020)

Déficience, handicap, violence : le corps à l’épreuve

Responsable CAPS : M.-J. Grihom avec Lydie Bodiou, HERMA (EA 3811), Frédéric Chauvaud, CRIHAM (EA 4270)

Contrat Plan État Région, Innovation Sociale Economique et Culturelle dans des Territoires en mutation (INSECT), Resp. Scientifique: Jean-Michel Passerault, Programme 6, axe 3, Thème 2, Action 2  «Violence, déficience, handicap », 2015-2020.

 Axe 2 : Clinique enfant-parents et parentalité (Filiation, subjectivation, transgression, CAPS)

 Recherche homoparentalité, fonctionnement familial, développement et socialisation des enfants” (programme ANR, membre).

 Une Direction de thèse transmission du traumatisme de guerre parents-enfants (Liban)

· ENSEIGNEMENT

Depuis septembre 2015 : professeur des Universités

De Septembre 2008  à Septembre 2015 : Maître de conférences en psychopathologie clinique à l’Université de Poitiers. Enseignements aux niveaux LMD.

En Licence 2 : UE3 Discipline 1, semestre 3. Cours : Evaluation du fonctionnement psychique de l’enfant

En Licence 3 : UE1 Discipline 1, semestre 6. Cours : Clinique de l’adulte, avec A. Ducousso-lacaze

En master 1, mention «Psychologie» : 1°. UE 1 Méthodologie clinique, semestre 1. L’Observation clinique.  2°. UE 4 Enseignements théoriques et appliqués, semestre 2. Détermination M2 PCC – parcours Criminologie et victimologie. Cours : Clinique et criminologie

En M2 PCC, UE1, semestre 3. Psychopathologie de l’adulte.

En M2  PCC, parcours criminologie, victimologie

Enseignements à deux voix avec un enseignant en Droit pénal (unité 1, semestre 3).

–   Transgression et passage à l’acte.

–   Réitération, récidive et sérialité. 8 CM, 15 heures de présence auprès des étudiants.

–   Droit des mineurs et développement psychique.

Enseignements partagés : 1. Clinique de la décision judiciaire. 2. Clinique de l’acte

· TÉLÉPHONE

05 49 45 47 21

. MAIL

mjgrihom@gmail.com

marie.jose.grihom@univ-poitiers.fr

· ADRESSE

Département de psychologie
3, Rue Théodore Lefebvre (Bât. A4).
86000 POITIERS

. PUBLICATIONS

Articles :

GRIHOM M.J., KELLER P.H. La passion: entre aliénation et création, in la Revue Française de Psychanalyse, T LXXIV, 2010, 1161-1175.

DUCOUSSO-LACAZE A., GRIHOM M.-J. Homoparentalité : apports de l’approche psychanalytique, Divan Familial, N° 25, 2010, 127-141.

GRIHOM M.J., DUCOUSSO-LACAZE A. Intime conviction et subjectivation de l’acte criminel, Cliniques méditerranéennes, N° 83, 2011, 25-38.

DUCOUSSO-LACAZE A. et GRIHOM M-J, Argument, «Penser notre époque. mutation du sujet ou solutions subjectives » Cliniques méditerranéennes, 83, 2011, 1, 5-6.

 GRIHOM M.-J. L’intime conviction des magistrats : subjectivation pénale et conflit subjectif dans un cas d’inceste, Annales Médico-Psychologiques, 2012,Vol. 170, n°2, 120-123.

 DUCOUSSO-LACAZE A., GRIHOM M.J. Pour une approche psychanalytique de l’intime conviction chez les magistrats, Annales Médico-Psychologiques, 2012, Vol.170, n°2, 75-80.

CHEVALIER C., GRIHOM M.-J. Injonction de soins et populisme pénal. La tension entre mêmeté et altérité pour l’agresseur sexuel et sa victime. Topique: revue freudienne, 2013, n° 122, 93-106.

GRIHOM M.-J. Être à soi-même sa propre fin ou être un maillon : femme victime en déroute subjective dans ses liens, Revue Dialogue, Recherche sur le couple et la famille, 2014, numéro 204, 69-62.

GRIHOM M.-J. , DUCOUSSO-LACAZE A, LETURMY L., Intime conviction, conflit psychique et liens intersubjectifs dans la famille, Revue dialogue, n° 211, 2016, (à paraître)

GRIHOM M –J. « Pourquoi le silence des femmes ? Violence sexuelle et lien de couple », dans Revue Dialogue, ÉRES, 2015/2 (n° 208), p. 71 à 84.

GRIHOM M.–J., DUCOUSSO-LACAZE A., « Éditorial », Revue Dialogue «Violences faites au corps des femmes »,  ,érès, 2015/2 (n° 208), p. 7-16.

GRIHOM M.–J., DUCOUSSO-LACAZE A., « Éditorial », Revue Dialogue, « Justice et liens familiaux : quelles relations ? », érès, 2016/2 (n° 211), à paraître.

 Directions d’ouvrages  scientifiques et  de revues

Grihom M.-J., M. Grollier, Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. Rennes, PUR, 2013, 173 p.

Ducousso-Lacaze A., Grihom M.J. Penser notre époque : mutation du sujet ou solutions subjectives, Cliniques Méditerranéennes, n° 83, 2011, Érès.

Grihom M.-J., Ducousso-Lacaze A., Les violences faites au corps des femmes, Revue Dialogue, n° 208, juin 2015.

Grihom M.J., Ducousso-Lacaze A., Familles et liens familiaux, quelles relations ?, Revue Dialogue n° 211 2016 (à paraître)

Bodiou L, Chauvaud F., Gaussot L., Grihom M.-J, Soria M., Le corps en lambeaux, violences sexuelles faites aux femmes, Presses universitaires de Rennes (à paraître).

Chapitres d’ouvrages

DUCOUSSO-LACAZE A., GRIHOM M.J. Juger l’acte criminel aujourd’hui : actualité de l’intime conviction, in Le droit de punir, sous dir. F. Chauvaud, 2012, Rennes, PUR, 69-83.

 GRIHOM M.-J. Clinique de l’acte. Psychiatrie légale et criminologie clinique, sous la dir. de J.-L. Senon, C. Jonas, M. Voyer, Paris, Masson, 2013, p. 229-237.

 GRIHOM M.-J.,GROLLIER M. Introduction. Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. sous dir. M.-J. Grihom et M. Grollier. 2013, Rennes, PUR, 7-11.

GRIHOM M.-J. Le sujet en déroute dans ses liens. Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. sous dir. M.-J. Grihom et M. Grollier, 2013, Rennes, PUR, 53-63.

 GRIHOM M.-J. REIBLE S. Un possible parcours de subjectivation chez les femmes sous emprise. Femmes victimes de violences conjugales. Une approche clinique. sous dir. M.-J. Grihom et M. Grollier, 2013, Rennes, PUR, 109-121.

GRIHOM M.-J. Masculin et féminin dans le couple. Approche psychanalytique, in Genre, transgression et transmission, sous dir. M. Cacouault et L. Gaussot, 2013, PUR, Rennes, 37-47.

 GRIHOM M.J., DUCOUSSO-LACAZE A,  Le sujet de l’acte et son intentionnalité, quelle actualité dans le champ judiciaire ?, De la faute et du crime, Natures et cultures, sous dir. Jean Motte dit Falisse, Paris, L’Harmattan criminologie, Ices, octobre 2014.

GRIHOM M.J.,  Les motifs du silence. Violence sexuelle et lien de couple, Le corps en lambeaux, violences sexuelles faites aux femmes, sous la dir. De Bodiou L, Chauvaud F., Gaussot L., Grihom M.-J, Soria M., Presses universitaires de Rennes (à paraître).

GRIHOM M.-J. « Soigner, juger et punir », in Le corps en lambeaux, Rennes, PUR, sortie 2016

Rapport scientifique :

  Esnard C., Grihom M.J.,  Leturmy L., Rapport final pour la Mission Droit et Justice. Octobre 2015 : L’intime conviction : incidences sur le jugement des jurés et magistrats
Régulations sociocognitives et implications subjectives, mis en ligne sur le site de la Mission.

 

Les commentaires sont fermés.